Hazebrouck – Deinze

A Gode-qq-chose, peu après Hazebrouck, on utilise notre bon de dernier petit-déjeuner français (les intéressés comprendront). La boulangerie du bled n’était malheureusement pas à la hauteur de cette grande occasion, pas grave, on se rattrapera au retour.

La Belgique, Flandre Occidentale.  Le paysage n’est pas très différent des Flandres françaises, les maisons sont en brique aussi, mais souvent modernes et originales. Tout est propre, bien entretenu, bien taillé, bien rangé. L’espace est très urbanisé, il est difficile de trouver un petit coin de nature pour pique-niquer ou faire son pipi. On traverse aussi, du côté de Roeselare, des zones industrielles pas folichonnes. La plupart des routes sont dotées de pistes cyclables (dignes de ce nom). Et surtout, le comportement des automobilistes change, par rapport à la France : le vélo a toute sa place sur la route et n’est pas considéré comme un obstacle à franchir ! Nous avons moins peur pour les enfants. Les gens nous laissent passer, si nous nous pressons ils nous font signe de prendre notre temps, du jamais vu.

Ieper, notre première ville belge, vit dans – et sur ! – le souvenir de la première guerre mondiale, au cours de laquelle la ville a été totalement détruite (et les photos, en effet, sont impressionnantes). Une cérémonie a lieu chaque soir sous l’imposant monument aux morts de la porte de Menin, et les Allemands restent encore malvenus.

En y arrivant, petit coup de blues au moment de se loger, le camping est en travaux, une grande ville, les gens ne parlent pas comme nous, des vélos partout qui foncent (quelle calamité, ces vélos, ils sont les rois), les pancartes racontent des trucs qu’on comprend pas, un peu le mal du pays je crois. Il s’atténuera dans un B&B et disparaîtra le lendemain quand nous demanderons à un agriculteur si nous pouvons dormir dans un de ses champ et qu’il nous répondra en Flamant « Oui, là ? » avec un grand sourire. Il ne parle ni français, ni anglais, heureusement nous avions demandé à la dame du B&B de nous faire un petit mot en flamand. La transition vers l’étranger se fait tout de même en douceur puisque la majorité des gens parle le français. Enfin, passé la frontière et ses monts (Mont Noir et autres – on y trouve même un télésiège) nous sommes dans le plat pays pour de vrai. On se retient pour ne pas rire lorsqu’un habitant francophone chez qui on est allé chercher de l’eau et qui nous raconte sa région nous désigne la vague ondulation de terrain fièrement appelée ici « la montagne ». A côté, Vezin est perché sur l’Everest.

Côté temps, le vent, le froid et la grisaille continuent à nous faire front. Les lumières automatiques du vélo de Anne s’allument en plein midi.

On allait oublier de vous parler des vaches, du jamais vu, un cul, on dirait celui d’un cochon. En fait, je me demande si ce ne sont pas des vaches OGM ? Si vous avez la réponse…

Les photos sur Picasa

7 Réponses to “Hazebrouck – Deinze”

  1. Guy Says:

    Bonjour l’équipée sauvage,
    Nous venons de revoir toutes vos photos. Bravo à l’oeil des photographes et aux acteurs qui oublient l’objectif. Nous aimons beaucoup ces instants en équilibre, improbables, complices, drôles, rêveurs. Merci.
    Guy et Véro

  2. Vigneron de Betton Says:

    Je vous suis à distance sur internet depuis que nous nous sommes croisés à Betton.
    Bravo pour votre voyage passionnant qui nous fait réver depuis Rennes.

    Coté météo, je vous rassure aussi , ici à Rennes aussi la météo a bien changé depuis votre départ , il repleut et il refait froid , ce n’est pas localisé sur vous dans le Nord, on connait aussi ici en ce moment.

    Pour la Belgique la phrase à connaite
    « Ik marh un bier danke, hast u blif » qui veut « je veux une bière SVP »

    Au plaisir de vous lire à distance
    A kenavo
    Nicolas

    • 9roueslibres Says:

      Merci pour la phrase on s’en est bien servi. Je te disais sur le canal qu’il n’y avait pas de problèmes pour notre fille de 8ans, je reviens un peu sur mes paroles. Tout d’abord heureusement qu’elle est sportive et très courageuse, s’est un peu dur physiquement pour elle (en particulier le vent de face). Mais surtout elle n’arrive pas à faire attention en permanence aux voitures ou autres vélos et du coup la sécurité n’est vraiment pas assuré pour elle. A refaire je pense que nous prendrions un tandem ou une troisième roue.
      Bonne soirée

  3. lurent Says:

    Salut les globe trotters,
    il n y a pas de doute, c’est très exotique. Puisqu’on en parle, en Corse, nous avons rencontré une monitrice de plongée pour laquelle; la Thaïlande, et en particulier l’île de la tortue, était un lieu magique et idéal pour passer son baptême et tout la formation. Alors si le coeur vous en dit, ce n’est pas si loin.
    Et à propos de voyage, j’ai fait un poisson d’avril assez drôle à mes élèves de 5ème et de 4ème. En gros, je partais la semaine suivante en Australie dans le cadre du WWF, pour tenter re papporter un couple de walibis, espèce menacée….mais je partais en pédalo. Certes révolutionnaire, élaboré avec airbus industrie, la nasa….financé par le conseil général….Nous devions être 75 pour faire les 3 huit. Le retour était prévu pour la rentrée où nous tenterions d’installer un couple dans la cour du lycèe en espérant qu’ils se reproduisent. Ce n’est pas tout, Si tous se passait bien, je devais repartir 2 ans plus tard avec tte la famille walibi et des élèves volontaires parlant l’anglaus et ayant réussi avec succès les tests de pédalo dans la piscine du coin. Le retour d’Australie étant prévu ensuite en mongolfière. Bref un beau voyage écolo. Evidemment pdt mon absence, le prof de maths prenait le relais mais je donnais les devoirs par webcam dans la salle info…….. Et bien le lendemain , mes élèves m’offraient un bouquet de fleurs et poussaient la chansonnette. ….Pas rancuniers les élèves. …….On a bien ri.J’en ai profité pour faire un peu d’éducation civique sur la necéssité de garder l’esprit critique même face à une autorité intelectuelle et/ou morale.
    La vie est belle.

  4. laurent Says:

    Comme le dit Guy, vos photos sont un vrai régal. Merci.

  5. Lilie Says:

    Bonne fête Pascal 🙂 (Marc, Taki et moi en chœur)

    Nous allons manger une bonne dose de chocolat en ton honneur :-p
    J’espère que vous avez reçu les cartes SD en bon état pour continuer à nous faire de supers photos!
    Il me tarde d’avoir le palmarès des plats dégustés le long de votre chemin. (et pas de marque de conserves ou aliments desséchés ;-))
    Il a l’air de faire beau en Belgique alors bonne continuation!
    Marc, Taki et Lilie

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :