Deinze – Gent

Le trajet se poursuit au milieu des maisons, moins design mais toujours très belles sur de petites routes campagnardes bien entretenues. Il reste difficile de trouver des petits coins intimes ! Arrivée dans la banlieue chic de Gent et ses magnifiques demeures, et enfin un jardin public pour pique-niquer dans un peu de verdure. Nous continuons vers le camping de Gent, qui se trouve dans un immense parc de loisir parcouru de canaux avec bassin d’aviron, vélodrome… et de grands terrains de jeux pour les enfants ! Les structures de jeu sont assez inventives et proposent des système de poulies, moulins… pour remplir de l’eau, du sable, même un bateau tiré par une corde pour traverser jusqu’à une île, un labyrinthe végétal, etc. Bref, le paradis des enfants – les nôtres essaient d’y passer le plus de temps possible. Le paradis des joggeurs aussi, puisque le terrain est semé tout du long de copeaux, on prend soin de ses genoux chez les Belges.

Le lendemain nous prenons le train pour Brugge (Bruges). Chouette, le train, ça avance sans pédaler : bonheur, trop court, seulement ½ heure de train. Les Belges ont dû nous prendre pour des gens bizarres, à nous voir photographier leurs parkings de vélos devant la gare de Gent, beaucoup beaucoup de vélos divers les uns sur les autres. Nous avons dû tourner plus de 5 minutes avant de trouver un emplacement pour laisser les nôtres ! On apprendra que ce sont les étudiants qui les laissent dans la semaine. De l’autre côté de la gare, d’autres parkings à vélos sont gardiennés.

Le soir au camping, nous avons eu la visite de Léo (le grand, Léo le petit lui devant son prénom, pour la petite histoire) et Lut qui venaient nous faire un petit coucou avant que l’on se retrouve à Turnhout. C’était marrant nous n’avions pas assez de verres, pas assez de sièges il va sans dire…, une agréable visite de têtes connues.

Brugge, une journée n’est pas suffisante pour en faire le tour, tellement de choses à voir, de différentes gaufres à goûter (Léo ne savait plus où donner des papilles).

Pour ce qui est de la météo, même si le soleil se laisse maintenant entrapercevoir, le froid reste présent et on en a un peu marre de manger avec deux pulls, la veste…

Visite de Gent, dans les travaux, mais malgré tout très belle. Passage au McDo, pas sympa : pas de jeux, toilettes payantes et  wifi en panne (but de notre visite, bien entendu) ! Et il fallait voir la tête de la caissière quand Pascal lui a demandé un verre d’eau – en Belgique on ne sert nulle part de l’eau du robinet. A force, elle a fini par revenir des toilettes avec le verre d’eau demandé et un air dégoûté ; ces Français, quel manque de savoir-vivre !

Les photos sur Picasa

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :